©DR

Méditasoins. Petites méditations pour grands maux de l’enfant : Professeur Tu-Anh Tran

Ce manuel de soins par la méditation présente vingt cas cliniques et quatorze méditations simples permettant aux enfants de faire régresser leurs symptômes, de mieux contrôler leurs émotions et d’acquérir une plus grande confiance en eux.

Tics, troubles de l’attention, troubles alimentaires, angoisses, difficultés scolaires, insomnies, douleurs chroniques, phobies, maladies chroniques et auto-immunes, asthme... Depuis une dizaine d’années, le professeur Tu-Anh Tran, pédiatre depuis 25 ans, et chef de service au CHU de Nîmes, soulage et, souvent, guérit, grâce à la pratique de la méditation, bon nombre des maux qui affectent ses jeunes patients. Pour que le plus grand nombre d’enfants et d’adolescents profitent de sa méthode, il a publié, à l’automne 2019, un manuel pratique intitulé Méditasoins. Petites méditations pour grands maux de l’enfant, accompagné d’une version audio téléchargeable. « J’ai vu des enfants éparpillés parvenir à se calmer avec la respiration consciente. J’ai vu des enfants malades acquérir la paix intérieure. Des enfants qui auparavant se tapaient la tête contre les murs pour extérioriser leur colère et leur angoisse, posent, à présent, leurs pas avec délicatesse au rythme de leur souffle et sourient en marchant », écrit-il dans l’introduction de son ouvrage qui s’articule en deux temps. La première partie présente les histoires, les petits et grands maux d’une vingtaine de patients en indiquant, à chaque fois, quel a été son diagnostic et les thérapies à prescrire. À Gaétan, 15 ans, intelligent et travailleur, collégien angoissé qui perd tous ses moyens dès qu’un professeur lui pose une question, il propose d’utiliser, ce qu’il nomme un « kit d’urgence SOS » qui a pour objectif d’aider l’adolescent à retrouver rapidement la paix dans les moments de crise. À Salim, neuf ans, qui souffre de phobies, il propose de pratiquer une méditation qu’il a baptisée Méditabrave consistant à imaginer la situation générant la phobie et à la vivre jusqu’au bout en restant conscient de ses sensations. « Cette expérience permet de désamorcer la phobie », souligne-t-il. À Ilan, dix ans, qui vit avec l’asthme depuis qu’il est petit, il apprend la relaxation profonde. Il l’encourage à pratiquer la technique du scan corporel, rebaptisée Méditatscan, en insistant sur les poumons, l’organe, chez lui, le plus fragile, en lui envoyant de la tendresse en s’appuyant sur un autre exercice appelé Méditatendre.

Vivre plus intensément

Dans la seconde partie du manuel, le professeur Tran explicite avec beaucoup de précisions une dizaine d’exercices de méditation, inspirés de traditions spirituelles bouddhiste et chrétienne. Chaque exercice est accompagné de conseils et d’explications sur la façon dont agit chaque méditation qu’il prescrit.
Quand un enfant lui demande pourquoi il est malade, le professeur Tran lui répond le plus souvent : « Je ne sais pas pourquoi. Tout ce que je sais, c’est que tu peux utiliser cet inconvénient à ton avantage, en prenant conscience de ton corps et de ton esprit. De là, tu peux vivre chaque moment de ta vie en pleine conscience, profiter de chaque instant précieux pour le vivre intensément », pointe-t-il dans l’épilogue du livre.

Eric Tariant Les spiritualités vivantes, les alternatives porteuses d’avenir, les utopies concrètes qui esquissent un autre paradigme de développement et l’art (la peinture en particulier) sont les spécialités et principaux centres Lire +

Pour aller plus loin

Méditasoins. Petites méditations pour grands maux de l’enfant du Professeur Tu-Anh Tran (Thierry Souccar Éditions, 2019)

Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Himalaya-Népal. Ermitages en Pays Sherpa de Yann Rollo van de Vyver et Jigmé Thrinlé Gyatso

L’aventure commence en 2010 dans le réfectoire d’un monastère, sur les hauteurs de Katmandou. Le photographe Yann Rollo van...

Dzogchen et Tantra : Chögyal Namkhai Norbu

« Les enseignements Dzogchen sont l’essence de tous les enseignements tibétains, si directs qu’ils furent toujours...

L’harmonie intérieure de Sa Sainteté le Dalaï-Lama

Chercheurs du bonheur prêt-à-porter, passez votre chemin. Sa Sainteté le Dalaï-Lama ne nous livre ni recettes toutes simples...