©Shutterstock.com

Vivez le zen au quotidien,
la méditation dans la paume de la main

Comment ouvrir la porte de la vie éveillée au quotidien.

Métro-boulot-dodo. Voilà, tout est presque dit. Vous courez la semaine enchaînant les heures de bureau, la présence au travail, en vous efforçant de rejoindre ce week-end tant attendu, le vendredi soir ou le samedi qui vous apportera un répit passager. Votre vie est tellement trépidante que vous avez parfois l’impression de perdre le sens de ce que vous faites. Vous caressez même l’idée d’en sortir, de partir, de voyager, de changer de vie, et vous pensez peut-être que c’est la solution. La mauvaise nouvelle est que vous emporterez avec vous la source même du problème, où que vous alliez. Toutes vos fuites sont donc plus ou moins condamnées à l’échec. La bonne nouvelle est qu’il vous est possible non pas de changer de vie, mais de changer votre manière de la vivre. De vivre votre vie de manière éveillée et joyeuse. Ça fait toute la différence. Cette différence est la pratique de l’attention dans le zen, et c’est ce que je voudrais partager avec vous.

Le zen est universel

Le zen… On en parle beaucoup, mais bien peu comprennent vraiment ce que c’est. Pour être tout à fait clair : même s’il s’est développé en Asie, il n’est pas une exclusivité exotique. Le zen est universel. Sa réalité dépasse le cadre géographique. Sa pratique essentielle commune à toutes les écoles est l’assise nue, dépouillée, le zen assis souvent ainsi nommé de sa manière japonaise, zazen.

Le zen propose de rencontrer le réel, de vivre joyeusement son déploiement et d’y participer.

Le zen propose de vivre sa vie librement, de rencontrer le réel, de vivre joyeusement son déploiement et d’y participer. Et il n’est pas nécessaire de se raser le crâne et de faire de longs séjours dans des monastères ou de longues retraites. Vous pouvez commencer là où vous êtes, avec ce que vous êtes, tout ce que vous êtes. En fait, nous allons nous servir de cette réalité qui est la vôtre comme chemin et voie. Car c’est tout ce que vous avez, et c’est déjà largement assez. Il va falloir vous faire un peu confiance, ouvrir votre esprit et votre corps à la possibilité de vivre autrement ce quotidien que vous redoutez tant. Apprivoiser votre vie, reconnaître votre voie dans votre vie

Pierre Taïgu Turlur Pierre Taïgu Turlur enseigne la langue française, la littérature et la philosophie à Kyoto et Osaka, au Japon. Pratiquant le Zen depuis 1978, il a reçu la transmission du Dharma dans la lignée de Gudo Nishijima et Niwa Zenji. Il Lire +
Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Pourquoi il est recommandé aux moinesde ne pas manger après midi

Quand suivre la voie du milieu commence déjà à table.

Cuisiner pour se réconcilier avec le vivant

Comment retrouver notre place d’humain au sein de l’univers à travers le « bien manger ».

La cantine de l’instant présent de Victoria Werlé :Tatin de fenouils & oignons rouges

Adepte d’une cuisine instinctive et spontanée (en japonais « Ima » signifie « instant présent »), Victoria Werlé s’est...