©Shutterstock

Voyage aux confins de l’esprit : une exploration de la conscience, des rêves et de l’après-vie
Sa Sainteté le Dalaï-Lama

La science et la technologie ont un impact crucial sur nos vies. Voyage aux confins de l'esprit est le fruit d'une semaine d'entretiens aux conférences Mind and life, en 1992. Une rencontre où philosophes, physiciens, neurologues ou encore psychologues échangent, avec le Dalaï-Lama, sur des thématiques aussi mystérieuses que le sommeil, le rêve et la mort. Des zones sombres de l'ego, où la science occidentale est souvent mal à l'aise, mais où la tradition bouddhiste tibétaine se trouve pleinement chez elle. Les échanges abordent Platon, Saint-Augustin ou Descartes pour éluder la question du soi en Occident, la place de l'âme humaine dans le cosmos... Très vite apparaît la question du rêve, sur laquelle Freud rencontre la tradition tibétaine qui s'est penchée, pendant dix siècles, sur sa phénoménologie.

L'ouvrage en vient au plus profond mystère de l'existence, la mort. Le philosophe Charles Taylor expose la notion d'éternité dans le christianisme ou encore « notre croyance de pouvoir contrôler les choses » dans nos sociétés séculières, qui transforme notre rapport au trépas. Qu'en est-il des expériences aux confins de la mort ? Joan Halifax, anthropologue, rapporte des cas cliniques sur le sujet qui est, par ailleurs, très bien expliqué dans Le Livre des morts tibétains. Pour le Dalaï-Lama, les expériences de mort imminente sont un processus distinct des phases de dissolution à la mort. Les scientifiques remarquent que le bouddhisme pourrait apporter une grande contribution dans ce domaine.

Sur l'ensemble des thématiques abordées, l'enseignement de l'esprit subtil du Dalaï-Lama met en lumière le « problème réellement difficile » de la conscience pour les Occidentaux. Ces phénomènes demeurent à l'écart de nos traditions scientifiques. Si le discours contemporain sur la conscience se fonde de plus en plus sur la preuve expérimentale, le fossé épistémologique entre sciences modernes et enseignements bouddhistes reste toutefois profond. Ce livre a le mérite de jeter des ponts entre ces deux méthodes, pas des débats stimulants

Matthieu Stricot Journaliste, Matthieu Stricot a le goût du voyage, de la nature et des rencontres. Spécialisé dans les thématiques liées aux religions, à la spiritualité et à l’histoire, il collabore à différents médias, dont Le Lire +

Pour aller plus loin

Voyage aux confins de l’esprit : une exploration de la conscience, des rêves et de l’après-vie de Sa Sainteté le Dalaï-Lama (J’ai lu, 2013)

Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Toucher la vie : Thich Nhat Hanh

Les enseignements de Thich Nhat Hanh ont cela de magique qu’ils vont droit au cœur des non-bouddhistes, sans pour autant...

Voyage au-delà de mon cerveau : Dr Jill Bolte Taylor

Ce récit de voyage est si fantastique qu’on suit Dr Jill Bolte Taylor jusqu’au bout, impatient d’en connaître la fin. Et...

Adam Yauch – Beastie Boys : Le rappeur qui aimait Milarépa

Membre des Beastie Boys, le légendaire groupe de la scène hip hop new-yorkaise dans les années 80, Adam Yauch a également été un...