Moines et Chamanes
Festival online pour l’Amazonie face au Covid-19
28 et 29 août 2020

Au programme : la rencontre des Moines bouddhistes avec les peuples Yawanawa, Tubu Hummurimasa, Shipibo, Puyanawa et Yepa Mahsa. Avec le Vénérable Nyanadharo, Biraci Nixiwaka, Lisa Azuelos, Sofia Stril Rever, Imaki Tariru, Panshin Nima, Daiara Tukano, Vйnйrable Lakhano, Laurent Durieux...

Les cinq invités indigènes du Brésil, Pérou et Colombie qui participent à cette réunion virtuelle sont représentants de communautés amazoniennes de trois pays qui subissent les dures conséquences de la présence de Covid-19 dans leurs territoires.

L’absence de l’État, les déboisements illégaux, l’extraction de minerais et l’invasion de leurs territoires sont les principaux responsables de la diffusion de la maladie parmi ces peuples. Haut niveau de contamination, la perte des anciens maîtres des savoirs et l’isolement économique forcé affectent toute la région.

Mais, en même temps, la foi dans leur spiritualité et les médecines traditionnelles soutiennent la résistance autochtone.

Les témoignages ici présentés ont beaucoup à nous enseigner et c’est un apprentissage sur plusieurs dimensions.

1.Biraci Nixiwaka du peuple Yawanawo a été, pendant les années 80, un des principaux leaders politiques autochtones du Brésil. Aujourd’hui, son engagement se traduit dans le retour а la spiritualité de son peuple. Avec son épouse, Nene Putany, ils sont référence de fortification culturelle et spirituelle autochtone au Brésil.

2.Imika Tariru est danseur, médecin ancestral et guide spirituel de la nation Tubu Hummurimaso de Colombie. Né dans la communauté de la rivière amazonienne Apaporis, aujourd’hui il se dédie à transmettre les valeurs da sa culture dans l’environnement urbain de Bogotа.

3.Panshin Nima est un guérisseur Onaya du peuple Shipibo d’Amazonie péruvienne. Par son parcours et sa vocation, il a été nommé président de l’association des médecins ancestraux du Peuple Shipibo-Conibo et représente donc plus de 100 praticiens et porteurs de cette profonde tradition de la médecine des esprits des plantes de la forêt.

4.Luiz Puwe est un jeune guérisseur du peuple Puyanawa de l’État Acre de l’Amazonie brésilienne. Les Puyanawa sont mondialement respectés pour l’importance de récupération des traditions culturelles et spirituelles.

5.Daiara Tukano, du peuple Yepo Mahsr du haut Rio Negro au Brésil est chercheuse en droits humains, artiste et activiste pour les droits des peuples autochtones. Engagée sur la fortification de la culture de son peuple pour les nouvelles générations, elle étudie les savoirs traditionnels auprès de son clan Eremiri Hгusiro Parameri.

 

Communiqué du festival.

Pour aller plus loin

https://www.facebook.com/events/3131575930230907/

Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Clap de fin

Chers tous,

Comme le dit Sa Sainteté le Dalaï-Lama : « Le pouvoir des médias est considérable. Il devrait être utilisé...

Message du Vénérable Dagpo Rinpoché Supérieur de la Congrégation Ganden Ling

En cette période de pandémie, ma gratitude est immense envers celles et ceux qui se dévouent avec abnégation au service de la...

Message du Conseil Spirituel de l’AZI

Communiqué de l’Association Zen Internationale : Chers amis de l’AZI, J’espère que vous allez bien dans...