©Shutterstock

Le Metta Sutta

Le Metta Sutta, ou « Discours sur la bonté bienveillante », est un texte majeur du canon pâli. Dans le Theravada, il établit un pont entre quête personnelle du nirvana et la doctrine mahayaniste de l’accomplissement altruiste. Ce sutra prône la pratique de la bonté et de la bienveillance au quotidien.

Voici ce que doit faire l’homme habile dans la recherche du bonheur
Et qui veut vivre en paix :
Être capable, droit, parfaitement droit
Conciliant, doux, et humble.
Satisfait de tout et supportant aisément son sort
Qu’il ne se laisse pas submerger par les affaires du monde, et vivre dans la simplicité
Que ses sens soient maîtrisés et qu’il demeure prudent
Ni arrogant ni avide des plaisirs de ce monde.
Qu’il ne fasse rien qui soit mesquin
Et qui pourrait être désapprouvé par les sages
Que tous les êtres vivent dans la joie et la sécurité
Que tous soient heureux
Que tous les êtres, sans exception
Les faibles comme les forts
Les gros comme les grands
Les moyens, les petits, les grossiers
Qu’ils soient visibles ou invisibles
Qu’ils soient proches ou lointains
Qu’ils soient déjà nés ou encore à naître.
Que tous soient heureux.
Envers n’importe qui et dans n’importe circonstance
Ne jamais tromper ni mépriser
Dans la haine ou la colère
Ne jamais souhaiter de mal à autrui
Ainsi qu’une mère aime son enfant unique
Prête à tous les sacrifices pour le protéger
Ainsi avec un amour sans limites
Doit-on chérir tous les êtres
Il faut cultiver la bonté sans limites à l’égard du monde entier
Vers le haut et vers le bas comme horizontalement
Sans obstacle sans haine et sans inimitié
Debout ou marchant, assis ou couché
Et tant que l’esprit reste lucide et éveillé
Il faut développer cette attention juste
Car c’est la suprême façon de vivre.
Ne pas s’égarer dans les vues fausses
Cultiver une vie vertueuse, avoir une vision intérieure profonde
S’arracher des appétits des sens
Alors, on ne renaîtra plus dans ce monde

Marie-Stella Boussemart Nonne gelugpa membre de la Congrégation Ganden Ling, fondée par le Vénérable Dagpo Rinpotché, auprès duquel elle étudie depuis 1973 et auquel elle sert d’interprète francophone depuis 1979. Détentrice d’un Lire +
Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Questions-réponses sur le bouddhisme

Quels sont les principes fondateurs du bouddhisme ?

Questions-réponses sur le bouddhisme

Où, quand et par qui a été créé le bouddhisme ?

Questions-réponses sur le bouddhisme

Quel est l’avenir du bouddhisme selon le docteur Dinh Hy Trinh ?