©DR

Décès de Sogyal Lakar

Le controversé maître tibétain s’est éteint mercredi dans un hôpital de Bangkok, en Thaïlande des suites d’une embolie pulmonaire. Il avait 72 ans. Né dans la région du Kham, au Tibet oriental, Sogyal Lakar a été reconnu dès son plus jeune âge comme étant l'incarnation d’un grand maître et saint visionnaire du XIXe siècle, Lérab Lingpa Tertön Sogyal (1856-1926). En 2017, l’auteur du célèbre Livre tibétain de la vie et de la mort et fondateur de Rigpa, un réseau international de plus de 130 centres bouddhistes répartis dans trente pays dans le monde, fut contraint de démissionner de ses fonctions suite à des allégations d’abus sexuels, physiques et psychologiques en 2017. Une page se tourne.

Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Moines et Chamanes Festival online pour l’Amazonie face au Covid-19 28 et 29 août 2020

Au programme : la rencontre des Moines bouddhistes avec les peuples Yawanawa, Tubu Hummurimasa, Shipibo, Puyanawa et Yepa Mahsa. Avec le...

Clap de fin

Chers tous,

Comme le dit Sa Sainteté le Dalaï-Lama : « Le pouvoir des médias est considérable. Il devrait être utilisé...

Message du Vénérable Dagpo Rinpoché Supérieur de la Congrégation Ganden Ling

En cette période de pandémie, ma gratitude est immense envers celles et ceux qui se dévouent avec abnégation au service de la...