©DR

Décès de Sogyal Lakar

Le controversé maître tibétain s’est éteint mercredi dans un hôpital de Bangkok, en Thaïlande des suites d’une embolie pulmonaire. Il avait 72 ans. Né dans la région du Kham, au Tibet oriental, Sogyal Lakar a été reconnu dès son plus jeune âge comme étant l’incarnation d’un grand maître et saint visionnaire du XIXe siècle, Lérab Lingpa Tertön Sogyal (1856-1926). En 2017, l’auteur du célèbre Livre tibétain de la vie et de la mort et fondateur de Rigpa, un réseau international de plus de 130 centres bouddhistes répartis dans trente pays dans le monde, fut contraint de démissionner de ses fonctions suite à des allégations d’abus sexuels, physiques et psychologiques en 2017. Une page se tourne.

Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Institut d’Études Bouddhiques : programme 2019-2020

L’Institut d’Études Bouddhiques a pour vocation depuis 1996 de rendre accessible et compréhensible la réalité du bouddhisme, en...

Visite en Chiraquie du Vénérable Nyanadharo

Hommage à un président qui aimait l’Asie.

Message de Sa Sainteté le Dalaï-Lama pour son 84e anniversaire

Le Dalaï-Lama s’exprime à l'occasion de son 84e anniversaire.