Vénérable
Dagpo Rinpoché

Christian • Commana

Vipassana

Cher Vénérable,
Une fois la capacité de concentration développée à partir du regard intérieur, comment développer la vision pénétrante de Vipassana, qui dévoile la connaissance que deux phénomènes – intérieurs ou extérieurs – ne se manifestent jamais simultanément, mais toujours l’un après l’autre ?
Avec mes profonds respects.

 

Vénérable Dagpo Rinpoché : Je ne comprends pas bien votre question ou/et votre terminologie. Il est important de s’entendre sur les définitions de Shamatha et Vipassana. En très résumé, Shamatha (calme mental) relève de la concentration et suppose d’avoir surmonté cinq obstacles (défauts de l’esprit) grâce à huit « remèdes » et six « forces » (qualités de l’esprit).

Vipassana relève de la méditation analytique et suppose de même d’avoir surmonté les obstacles grâce aux remèdes et aux forces. Sinon, les deux peuvent porter sur n’importe quel objet de méditation.

De manière générale, la méditation étant un exercice « intérieur » ; elle utilise le sens mental, non les cinq sens (vue, etc.). Elle ne porte donc pas directement sur un objet extérieur. Un être ordinaire ne peut avoir qu’une seule perception mentale à la fois, mais l’objet de cette perception peut aller du plus simple au plus complexe.

 


 

Pour poser une question au Vénérable Dagpo Rinpoché, au Vénérable Nyanadharo ou au Dr Dinh Hy Trinh : Questions B.

Les questions des abonnés à notre newsletter Plan B seront prises en priorité. Pour vous abonner gratuitement : Plan B.

Liker, Partager !