Vénérable
Dagpo Rinpoché

Elizabeth • Saint-Etienne, Loire

L’attachement

Cher Rinpoché,
Ma question porte sur l’attachement, notamment quand on « tombe amoureux » d’une personne, sans même avoir jamais eu l’occasion de lui parler personnellement. Il se peut que, même en essayant de l’oublier (et ne plus la voir physiquement), sa pensée ressurgisse régulièrement à des moments inattendus et non désirés. Que faire pour lutter contre cet attachement qui prend la forme d’une pensée récurrente ? Car essayer de ne plus penser à elle entraîne de penser à elle malheureusement…

 

Vénérable Dagpo Rinpoché : C’est toute la question de la vérité de l’origine et de ses effets : la souffrance sous ses différentes formes. La question est traitée dans le lamrim, notamment dans la deuxième partie du chapitre à propos des pratiquants de motivation moyenne.

En résumé :
Comme tout autre résultat, l’attachement se produit quand les causes nécessaires sont réunies. Donc, pour éviter un résultat, il faut et il suffit d’empêcher la réunion de ses causes.

La manifestation des facteurs perturbateurs, dont l’attachement, découlant de la réunion de six causes selon Vasubandhu, condensées en trois par Asanga, il est utile de les connaître pour voir à quel stade on peut ou pas intervenir pour le moment.

1-Présence des graines des facteurs perturbateurs dans l’esprit
2-Proximité d’un objet par exemple d’attachement (ou d’irritation, etc.)
3-Attention incorrecte.

L’idéal est d’avoir rejeté les graines des facteurs perturbateurs. Mais cela ne devient effectif qu’à un niveau élevé de la voie.
En deçà, on peut d’abord essayer d’éviter de se trouver en présence de l’objet, d’attachement.
À défaut, il faut axer les efforts sur l’attention incorrecte, et donc éviter de penser à l’objet d’attachement. Au début, le mieux est d’occuper l’esprit à autre chose, le tourner vers d’autres centres d’intérêt.

Une fois « la crise » passée, on peut recourir aux remèdes à l’attachement pour l’affaiblir, notamment en réfléchissant à ses inconvénients, ou encore au caractère impermanent et donc vain de l’objet d’attachement.

 


 

Pour poser une question au Vénérable Dagpo Rinpoché, au Vénérable Nyanadharo ou au Dr Dinh Hy Trinh : Questions B.

Les questions des abonnés à notre newsletter Plan B seront prises en priorité. Pour vous abonner gratuitement : Plan B.

Liker, Partager !