©Stéphanie Ledoux

Jean-Marie Hullot :
le visionnaire qui a révolutionné la marque à la pomme

Saviez-vous que le père de l’iPhone était un mathématicien français, proche du bouddhisme en général et de la déesse Tara en particulier ? Eh oui, le smartphone de la célèbre enseigne à la pomme est né en partie de ce collaborateur et ami de Steve Jobs. Retour sur le parcours d’un informaticien et programmateur de génie, un esprit libre à l’intelligence fertile, un humaniste, un rêveur inspiré qui a mis sa vie au service des nouvelles technologies puis de la sauvegarde de l’environnement.

Né à Paris en 1954, Jean-Marie est transporté par l’univers des mathématiques dès son adolescence. « J’ai quinze ans et j’aime… les maths. Je peux m’enfermer des heures dans ma chambre afin d’étudier des sujets dépassant largement le cadre scolaire, juste parce que ça m’enthousiasme. C’est une chance d’avoir de tels intérêts : une assurance de réussite pour mes parents et une grande liberté pour moi en retour ! La principale source de conflits parents-enfants étant réglée, nous pouvons vivre en paix », se souvient-il.

Après des études brillantes, avoir travaillé à l’INRIA (Institut national de recherche dédié aux sciences du numérique) pendant presque dix ans, il rejoint Steve Jobs à la société NeXT en 1987 et devient l’un des principaux concepteurs du système d’exploitation de l’entreprise : le fameux MacOS X. En 1996, NeXT est racheté par Apple, il rentre en France et retourne auprès de Steve Jobs, cinq ans plus tard. L’histoire des génies est bourrée d’anecdotes, de situations banales en apparence, qui changent parfois radicalement nos sociétés. C’est ce qui se passe en 2005 dans la vie de Jean-Marie. Lors d’une balade sur le boulevard Saint-Germain, il souffle à son illustre patron et ami l’idée originale de l’iPhone. Steve Jobs lui donne carte blanche et l’aventure des smartphones à la pomme devient planétaire. En 2006, son projet achevé, il quitte l’entreprise pour se dédier complètement à ses autres passions : les voyages et la spiritualité, ainsi que la préservation de la nature.

À la recherche des nuages blancs

Cette curiosité insatiable de l’autre, de nouvelles cultures et continents naît chez Jean-Marie, quand enfant, il dévore les ouvrages de l’imposante bibliothèque familiale et qu’il découvre les sages taoïstes chinois, Alexandra David-Neel, le Tibet et les royaumes himalayens. Sans oublier le Chemin des nuages blancs – Pèlerinages d’un moine bouddhiste au Tibet du lama Anagarika Govinda, qui sera des années son livre de chevet. Comme en témoigne la dessinatrice Stéphanie Ledoux qui l’a accompagné en 2017 dans ses pérégrinations dans les îles de la Sonde et de Nouvelle Guinée, « toute sa vie a été guidée par la recherche de ces nuages blancs à fond plat, qu’il interprétait comme un signe », à tel point continue-t-elle qu’« un soir, lorsque nous naviguions en Papouasie, dans un endroit enchanteur qui nous mettait tous dans un état euphorique, il a décidé, avec l’accord de toute l’équipe, de faire escale plus longtemps que prévu dans ce lieu, parce que nous y étions bien et que les fameux nuages blancs à fond plat « validaient » notre plan. »

« Ce parcours est initiatique, des verrous mentaux se sont débloqués au fur et à mesure du chemin…. Quelle impression fascinante que celle de marcher à l’intérieur de soi-même. »

À l’automne 2016, il accomplit enfin avec son ami photographe Olivier Föllmi, le pèlerinage de ses rêves au Mont Kailash, le « nombril du monde », la demeure de Shiva, la montagne sacrée des hindouistes et des bouddhistes tibétains. Ce voyage marque un tournant pour ce non-croyant « très respectueux des traditions des autres ». Il découvre le lien puissant qui le lie à la déesse Tara – dont la couleur verte symbolise l’activité de tous les Bouddhas -, et ce qu’il savait intuitivement : l’interdépendance ou l’interconnexion de toutes choses. Dans le magnifique ouvrage illustré par Olivier Föllmi, Pèlerinage au Tibet – Autour du mont Kailash, Jean-Marie Hullot se livre : « Quelque chose s’est ouvert au niveau de mon cœur, une sorte de cavité intérieure d’où émane un fort flux d’émotions irradiant de la lumière verte dans toutes les directions. Le regard tourné vers l’intérieur, je vois apparaître Tara, bodhisattva féminin de la compassion ». Il ajoute : « Ce parcours est initiatique, des verrous mentaux se sont débloqués au fur et à mesure du chemin… Quelle impression fascinante que celle de marcher à l’intérieur de soi-même ». Bouleversé, il comprend alors quelle est la place de l’homme sur la planète, en interconnexion avec ce qui l’entoure, en interdépendance avec la faune, la flore, les autres êtres humains. Témoin privilégié de ce moment, Olivier Föllmi écrit : « Lentement, il se retourne et me regarde comme si lui était tranquillement assis sur la lune et que j’arrivais en navette… »

Jean-Marie Hullot au Mont Kailash
©Olivier Föllmi

Préserver la fragile beauté du monde

Ses voyages lui font également prendre conscience des dégâts causés par l’homme sur la planète et tel le petit colibri (1) de son devoir de prendre sa part dans la sauvegarde de l’environnement. En 2012, il crée la Fondation IRIS dédiée à la « préservation de la fragile beauté du monde », placée sous l’égide de la Fondation de France. Et collabore régulièrement avec l’UNESCO. Aux antipodes des discours alarmistes et culpabilisants, le parti pris de la fondation est de montrer qu’il demeure des endroits intouchés, magnifiques mais fragiles, d’où la nécessité de veiller à les préserver avant qu’il ne soit trop tard.

Le Dalaï-Lama disait récemment : « Dans le monde hautement interdépendant d’aujourd’hui, les individus et les nations ne peuvent plus résoudre nombre de leurs problèmes par eux-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Il est de notre responsabilité collective et individuelle de protéger et d’entretenir la famille mondiale, de soutenir ses membres les plus faibles et de préserver l’environnement dans lequel nous vivons tous ». De même Jean-Marie Hullot nous a transmis ce message de l’importance du « bien vivre ensemble » plus que d’être simplement « connectés ». Le grand voyageur a largué ses amarres le 17 juin 2019. Son œuvre continue.

Antony Boussemart Antony Boussemart est diplômé en japonais des Langues O. Pratiquant du bouddhisme vajrayana, il est également spécialiste des religions japonaises et travaille pour un centre de recherches spécialisé sur l’Asie. Il Lire +

Notes

(1) Colibri tire son nom d’une légende amérindienne racontée par Pierre Rabhi : « Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! » Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

Pour aller plus loin

Livres de Jean-Marie Hullot :
Au premier matin du monde – Expéditions entre Papouasie et Petites îles de la Sonde sur les traces d’Alfred Wallace (Éditions Hozhoni, 2018)
Pèlerinage au Tibet – Autour du mont Kailash (Éditions Hozhoni, 2017)
Le chemin des nuages blancs – Pèlerinage d’un moine bouddhiste au Tibet, (Albin Michel, 1969)

Site de la Fondation Iris : www.fondationiris.org

 

Remerciements à Stéphanie Ledoux et Olivier Föllmi pour leurs photos.

Liker, Partager !

Ces sujets peuvent vous intéresser

Myoken Eric Salaün : aller au cœur de sa vie

Comme le phénix, merveilleux symbole de résilience, Eric Salaün a vécu plusieurs vies. Cet ancien graphiste, devenu chef cuisinier,...

Bénédicte Juhel : De la robe d’avocat à la méditation : un chemin ouvert aux possibles

La rencontre de cette ancienne avocate et directrice juridique avec le bouddhisme en 2004 a complètement changé sa vie. Seize ans après, ...

Bruno Lallement : « Une lumière dans ma vie »

Formateur et conférencier, Bruno Lallement transmet, depuis plus de trente ans, une démarche de réalisation personnelle. Celle-ci...